Franchissement des Pyrénées par la Vallée du Lavedan
et le Port du Boucharo



 


Présentation du passage par le Port de Boucharo (Puerto de Bujaruelo) 2270 m

Après avoir développé les voies de passage des Pyrénées par les ports de la Peyre-saint-martin et du Marcadau, restait à développer le passage ancestral par Gavarnie et le Port de Boucharo .

L'itinéraire qui y menait est plus détourné que les itinéraires directs déjà vus, compte tenu de la présence de gorges entre Pierrefitte et Luz Saint Sauveur.

Plutot que de franchir ces passages périlleux,voyageurs, pélerins, commerçants et pasteurs préféraient remonter la vallée de l'ADOUR, depuis Bagnères de Bigorre, et passaient par CAMPAN, Sainte marie de CAMPAN et le col du TOURMALET, dont les paturages nourrissaient depuis longtemps les troupeaux pyrénéens.

Puis ils redescendaient jusqu'à LUZ , et remontaient ensuite la vallée menant à GAVARNIE .

Le passage vers l'Aragon se faisaient par le Port de Boucharo 2270 m, également les voisins Col des Espécières 2334 m et col de la Bernatoire 2336 m.

Le port franchi, on redescendait vers la vallée du Rio ARA, sur Bujaruelo, puis Torla et Broto , avant de choisir
- soit de rejoindre Biescas et la Voie du Alto Gallego par le Port de Cotefablo 1428 m,
- soit de redescendre vers Fiscal y retrouver le camino Ancestral, et les Passages du Port d'Anielle ou de Santa Orosia.

La liaison de Gavarnie par le Tourmalet perdurera longtemps, au moyen âge certes, mais jusqu' à l'ancien régime et deviendra la route thermale.

Nos pèlerins en partance vers Saint Jacques, et désireux de franchir ici les Pyrénées l'emprunteront. Ils laisseront des traces de leur passage, par la présence d'hospitaliers à LUZ et à Gavarnie.
Sur la vieille route, des confréries jacquaires se monteront. La vieille route, quittait Bagnères pour Gerde et Aste, où subsistera longtemps iune importante confrérie saint-Jacques.
CAMPAN où le culte de saint-Jacques perdure, aura aussi sa confrérie, qui sera connue pour ses archives.
LUZ , avec son église des Templiers, (des hospitaliers de saint jean de Jérusalem en réalité), sera un site majeur de l'itinéraire. )

En fin, au bout de la vallée et au pied du col, on trouvera Gavarnie dont l'eglise du XIVème siècle était l'ancienne chapelle de la commanderie des Hospitaliers de Saint jean.

De l'autre coté du Port de Boucharo, c'est BUJARUELO, avec son ancien hospice San Nicolas de Bujaruelo. puis en descendant, ce sera Torla et Broto. Le pélerin de saint jacques n'est plus qu'à une journée de marche des voies jacquaires d'Ossau et du alto gallego et de celle du camino Ancestral venant de Benasque. Selon son choix, il ira vers Biescas ou Santa Orosia, pour, après Sabiñanigo , rejoindre JACA, sur le Piémont Sud Pyrénéen.

 

Nous nous proposons de vous faire découvrir sur ces pages, ce merveilleux itinéraire, qui peut être l'objet de vos pérégrination future, ou celui d'une belle randonnée entre pic du midi de Bigorre, cirque de gavarnie , et 3000 pyrénéens.

Rappelons toutefois que le passage par le pPort de Boucharo à 2270 m n'est ouvert que l'été et l'automne, lorsqu'il est déneigé, et qu'il conviendra de l'emprunter que lorsqu'on est sûr du beau temps.


 
le port de boucharo en hiver


 

en 2 videos , le passage par le Port de Boucharo



 


 
Cette transversale nous fait découvrir un ancien passage pyrénéen, également aux limites du parc national des Pyrénées, en remontant les vallée de l'Adour (vallée de Campan), redescendre vers LUZ St Sauveur, atteindre le cirque prestigieux de Gavarnie, et traverser les pyrénées par un col facile aux pied des 3000.

Nous garderons un bon souvenir de la majesté des lieux, mais rappelons que nous sommes en haute montagne, et qu'il convient de s'assurer de la météo avant de s'y engager.

Pourquoi ne pas l'emprunter?
Voies du Lavedan - Port de Boucharo