Découvrir la Voie de la Nive :


La Voie de la Nive , comme on vient de le voir , est une façon originale d'effectuer pour le Trajet de Bayonne à St Jean pied de Port.

Les pèlerins arrivés à Bayonne par un des divers chemins français, avaient plusieurs choix possibles :
- soit suivre la voie littorale ou cotiere , amorce du Camino Primitivo ou Camino Norte
- Soit rejoindre le Camino Francès, s'assurant ainsi d'un chemin bien rodé, très bien équipé en refuges
(albergues) de pélerins. Pour cela , ils pouvaient le rejoindre
- plus à l'ouest, par le tunnel de San Adrien (en guipuzkoa)
- en rejoignant directement Pampelune par la ruta del Baztan (ou Voie du Baztan)
- en revenant à st Jean pied de port ,avant le col de Roncevaux, remontant par la Voie de la Nive décrite sur
ces pages.

De nos jours, on pourra faire de même, soit dans le cadre d'un cheminement vers Santiago, soit dans le cadre de la découverte de ce tracé.

Hébergements :


- Bayonne : Hotels ou auberges de jeunesse d'Anglet et de Biarritz
- Ustaritz : hôtels
- Cambo les Bains : hôtels
- Macaye : hôtel
- Hélette : Hôtel ou gîte d'étape communal
- Irissary : Hôtel
- St jean pied de Port : gîtes d'étape - chambres d'hotes- hôtels

Le manque d'un accueil pèlerin à Bayonne même, et à Ustaritz ( lesquels seraient indispensables , non seulement pour la Voie de la Nive, mais aussi pour celle du Baztan) ont pour effet de demander de disposer d'un budget plus important que dans les chemins classiques.

Accès :


Bayonne - Ustaritz et Cambo-les Bains sont accessibles par train, de même qu'en fin de parcours, St Jean pied de port. Un accès sur Hélette ou Irissary nécessitera l'utilisation de bus.

Chemin:


- balisage :
l'Association des Amis de St jacques a balisé tout le chemin et met à disposition sur son site le descriptif des étapes. Nous n'avons pas rencontré de problèmes particuliers de balisage (sauf au point spécifique détaillé ci-après) , lequel nous a paru très bien fait.

- cartographie : la Voie de la Nive est mentionnée sur les cartes iGN 1/25000 ème, et on peut également visualiser l'itinéraire par consultation du portail IGN.

- en partie finale, à partir du col Uretako Lepoa, nous nous retrouvons sur une liaison PR (Arradoy-Xan Julian) et c'est cette liaison qui est mentionnée sur les cartes. Cette liaison pouvant être adoptée, nous l'illustrerons.

- le problème du chemin entre Hélette et irissary :

C'est un problème très regrettable, et il faudra qu'il trouve une solution. En fait quel est-il? Au sud de hélette, à partir de la ferme Béchindéguia, on ne trouve plus de balises. Ce débalisage a déjà fait l'objet de remarques sur le forum de l'asso des PA. Sur le terrain,et si l'on examine le descriptif de l'asso, on voit, qu'on ne suit plus le tracé mentionné sur la carte IGN. Une parcelle aurait été vendue, une maison construite et clôturée, et de ce fait on ne peut plus passer sur la colline.

Le balisage propose donc de passer par Ehuldéguia. Le problème, c'est que le chemin, soit n'existe plus, soit a été récupéré par le propiétaire. Il s'ensuit, que l'on ne peut plus passer, et qu'il faut franchir une barrière fixe. Lorsque qu'on l'a franchie, on a d'après le descriptif, retrouvé un chemin communal. Pas si sûr, car le proprio de Miranda m'a dit que le chemin que j'avais emprunté était privatif.

Ce n'est que quelques kms plus loin qu'on retrouve donc les balises. Il faudra donc attendre que les esprits se calment, et que le pèlerin-randonneur puisse retrouver un accès tranquille.
A suivre donc. NB : aucun des proprios rencontrés n'a été incorrect, et cette petite guerre des chemins nuit à tous .


Témoignages jacquaires :


- statues de saint-Jacques à la cathédrale de Bayonne et à Hélette
- Ospitalea à Irissary a-t-il réellement accueilli des pèlerins???
- Apat Ospitale , à l'entrée de Saint-Jean-le-vieux est connu pour avoir joué son rôle
d'accueil sur le chemin de saint-jacques.
- A l'arrivée, c'est à Saint-Jean Pied de Port que vous terminez. Vous ne serez plus seul.

Environnement paysagiste :


Reconnaissons que cet itinéraire est très agréable. Le bord de la Nive jusqu'à Cambo-les-bains, puis un itinéraire de Piémont avec de belles vues sur la montagne donnent un caractère agréable au chemin. Espérons que les photos mises en ligne vous en convaincront.

D'Uretako Lepoa à St Jean : le final.


A partir du col de Mendiguibel 366 m, plusieurs chemins sont possibles.
- suivre le balisage de l'Asso. Il descend à Mandos près de Jaxu, remonte la côte, gravit le gaztelugaine, et
redescend au sud-est sur Iriberry, puis St Jean le Vieux. ( où on récupère le Camino Navarrais).
- suivre la petite route qui rejoint directement le haut de la côte. Economie de temps et de dénivelé.
- suivre la petite route, et au haut de la côte, continuer sur la D22 vers Saint-Jean-Pied-de-Port.
C'est l'itinéraire le plus court.
- Suivre le PR vers l'Arradoy et son point de vue et redescendre sur Ispoure ou Saint-Jean directement.
A ne pas négliger. Nous l'étudierons.

Bref, le pèlerin-randonneur aura le choix. Qu'il choisisse pour le mieux en fonction de la météo et de son intuition.